Ils sont passés

A.Rattier-3Le monde du jazz est traversé par différents courant qui se sont succédé, qui ont cohabité, qui se sont entre-influencés. Jazz manouche, jazz dixieland, jazz swing… sont parmi les principales branches de cette grande fratrie.

La polyvalence des musiciens fait le reste. Et, comme par magie, la formation conçue pour rendre hommage à Django devient opérationnelle pour saluer la mémoire de José. D’un quintet à l’autre ; moins de cordes, plus de cuivres.

Le ALAIN RATTIER JAZZ BAND conserve ainsi le trio clarinette - guitare - contrebasse composé de Jérôme Nicolas, Philippe Guignier et Robert Mandoche et injecte du souffle avec une trompette et un trombone.

Le trompettiste est Laurent Rieu. Il a joué un peu partout et avec une liste impressionnante de musiciens, dont Maxime Saury, Marc Laferrière et Daniel-Sidney Bechet, pour ne citer que quelques noms du jazz traditionnel. Directeur d’orchestre, compositeur et arrangeur, il a aussi  écrit des ouvrages, dont un « entretien autobiographique » avec Roger Guérin, qui vient de nous quitter le 6 février dernier et … « La modernité chez Django ».  

Le tromboniste, leader de la formation, est Alain Rattier. Musicien complet, il fait des études classiques, joue du piano, de la guitare, de la contrebasse … Il joue du trombone aussi bien au sein de quintets de cuivres qu’au Big band de Nîmes. Leader, il lance des écoles de musique, dirige des chœurs, crée des festivals de jazz. Il est aussi directeur musical de croisières. En ce printemps 2010, il longe ainsi les côtes charentaises-maritimes !