Ils sont passés

LA FORMATION


Jean Marie LE BLANC - Clarinette
Philippe SUDRES – Saxo Alto
Philippe GAUDION – Clavier
Bernard CHEVALIER – Banjo
Patrick AILLARD – Batterie
Philippe GIBRAT – Trombone
Guillaume GIBRAT - Trompette

BIO de J.M. LEBLANC



C'est à 17 ans que Jean Marie Leblanc a vraiment « accroché au vélo». L'année du deuxième sacre de Jacques Anquetil dans le Tour de France.L'aîné des trois frères Leblanc s'initie au cyclisme. « A l'époque de mes douze ans, le peu de lecture a été un facteur déclenchant de ma passion. »
Ce sont "But et Club" et "Miroir du sprint" que son père ramène de temps en temps à la maison . Il y a aussi les rendez-vous de juillet, ceux du Tour, écoutés religieusement sur « ces vieux postes qui trônaient sur une étagère en hauteur dans la cuisine. »
La passion du cyclisme ne le lâche pas. Il veut un vélo de champion : « Le vélo Mercier violet, celui de Poulidor. » Juché sur sa bicyclette violette, Jean-Marie Leblanc s'aligne sur ses premières vraies courses une fois avoir pris sa licence au V.C. Landrecies en 1962. Premières déceptions « liées au sport Première victoire aussi, à Leval, près d'Aulnoye-Aymerles, au bord de la Sambre.
« Après cette course, mon père m'a offert le survêtement violet de l'équipe Mercier. »

Après des études secondaires à Landrecies,il fait Sciences Eco et la Catho de Lille. Avec pour seules certitudes, son amour de la lecture, son goût pour l'écriture, sa grosse capacité de travail et les rêves ambitieux du jeune cycliste.
En 1964 Champion de France universitaire
Professionnel Chez Pelforth puis Bic – 2 Tours de France

Journaliste à La Voix du Nord 1971 (Boxe et Cyclisme)
1988 Directeur des compéttions du Tour de France
1994/2005 Directeur Général du Tour de France